フランス人のソウルフード~Le croissant~

フランス人のソウルフード~Le croissant~

Bonjour à tous, c’est Yohann.

Vous ne le savez peut-être pas, mais comme beaucoup de Français j’adore les viennoiseries, particulièrement les croissants. C’est toujours un véritable plaisir d’en déguster un accompagné d’un café.

Au Japon, on trouve facilement des croissants dans un grand nombre de boulangeries, mais parfois ils réservent bien des surprises ! Laissez-moi vous raconter une petite anecdote à ce sujet.

La première fois que je suis venu ici, j’étais tellement heureux de trouver des croissants
que je n’ai pas pu résister à l’envie d’en acheter un. Je suis donc entré dans une boulangerie et là,  j’ai été étonné de découvrir des variétés très… japonaises ! Entre ceux au gôbô et ceux à la pâte de haricots azuki, j’étais déconcerté.

Heureusement pour moi, il y a aussi des croissants plus classiques au goût identique à ceux que l’on peut trouver à Paris.

Bien que le croissant soit originaire d’Autriche, de Vienne plus exactement, c’est en France qu’il s’est développé jusqu’à devenir un symbole de notre culture.

 Introduit par la reine Marie Antoinette en 1770, le croissant français est souvent au beurre, mais il peut aussi être au chocolat ou aux amandes. Il y a même des concours du meilleur croissant ! C’est dire à quel point cette douceur est importante à nos yeux.

 




Si les Français n’en mangent pas tous les jours (car attention aux calories), il est très apprécié le week-end au moment du petit-déjeuner.

Lorsque vous irez la prochaine fois en France, prenez le temps de vous asseoir à la terrasse d’un café et de savourer une viennoiserie.
C’est aussi ça la vie à la française.


 


«
»