名作!スタンダール代表作のひとつ「パルムの僧院」について

 
Introduction 
Le second
grand roman de Stendhal, La Chartreuse de Parme, a
été publié en
1839 et sera consid
éré par Balzac comme Le Prince moderne. Pareille à sa précédente
grande
œuvre (Le Rouge et Le Noir), La Chartreuse de Parme renferme une galerie de
personnages complexes ainsi qu
une intrigue riche contée dans un style ironique
exquis. Son fond politique et sa forme po
étique lont aussitôt érigé en
tant que l
une des plus grandes contributions littéraires du XIXe siècle.
Bien que pr
ès de dix ans séparent la publication originale de La Chartreuse
de Parme et Le Rouge et le Noir,  ce long
interstice n
a pas altéré les thèmes chers à Stendhal et sa manière de les aborder.
 

 

 

Parme 
Le roman prend
place en Italie, au d
ébut du XIXe siècle, avant que la péninsule
Italienne ne devienne v
éritablement « lItalie ». En effet alors que la
France, qui a connu une r
évolution à la fin du XVIIIe siècle, était
une entit
é politique plus affirmée, l’Italie conservait un caractère médiéval.
Celle-ci
était divisée en une multitude de petites principautés indépendantes
: de G
ênes, de Lucques, etc. Parmi ces principautés se trouvait Parme,
situ
ée dans le nord de « lItalie ». Ce petit état ne sera rien moins
que le centre de gravitation du r
écit et des évènements qui le rythment.
 

 

 

Fabrizzio del
Dongo
 
À l’instar de Julien Sorel, Fabrizzio del Dongo est
un jeune homme ambitieux pris au c
œur dintrigues politiques. Ne manquant pourtant pas de
jugeote notre protagoniste semble
être bien souvent sous le joug de son émotivité. Émotivité qui,
sans trop en dire, le m
ènera du champ de bataille de Waterloo à la
prison de Parme. La toile de fond napol
éonienne, quant à elle, sert à
souligner le caract
ère ambigu du héros et à
plonger le lecteur dans une
époque où la lutte pour l’autonomie et
l’individualit
é était un acte héroïque. Cette course à lindividuation et aux
honneurs, semblable
à celle de Julien Sorel dans Le Rouge et Le Noir,
constitue un des piliers du roman.
 

 

 

Quelques mots pour conclure : 
La Chartreuse
de Parme est une
œuvre malaisée à définir. Cest à la
fois un roman d
aventures, un exercice de romantisme ainsi quun
portrait r
éaliste de la politique de la cour. Le texte suppose une certaine
connaissance de l’histoire et de la politique europ
éennes de l’époque
et, sans ce savoir, certains paragraphes peuvent s
avérer déroutants
ou obscurs. Mais le flux g
énéral des événements devient clair au fil du temps et
il n
est pas nécessaire de connaître lhistoire européenne sur le bout des
doigts pour appr
écier le roman.
Rédigé par Emile
«
»