意外な起源!フランスの父の日~ La fête des pères en France ~


Bonjour à tous !
Le 27 mai dernier c’était la fête des mères en France mais
pas de jaloux, les papas aussi ont le droit à leur célébration. Pour s’en
rappeler c’est simple : la fête des pères, c’est toujours le troisième dimanche
de juin. Cette année ce sera donc le 17 juin.



À cette occasion, les enfants offrent à leur père, tout comme à leur mère le mois précédent, des
gâteaux ou des objets qu’ils ont confectionnés à l’école ou à la maison. Les poèmes aussi
sont de rigueur et restent indémodables : « Je t’aime mon papa.
Et je
suis très fier de toi.
 », « Tu le sais déjà mais tu es le meilleur
des papas. » … N’est-ce pas adorable ?

Pour les plus grands qui ne
sont pas toujours poètes, c’est une fois de plus le moment de se triturer les
méninges pour trouver LE présent qui fera plaisir. Les cadeaux incontournables
restent toutefois le coffret d’alcools, la tablette voire la montre connectée, le dernier livre en
vogue ou encore la cravate que certains choisiront d’associer avec une belle
chemise. Tout dépend du budget mais tout est possible !



Alors d’où vient la fête des pères me demanderez-vous ? Eh bien
contrairement à la fête des mères, celle des pères est d’origine commerciale. Aussi
étonnant que cela puisse paraître, on doit sa création à un fabricant de briquets bretons. Le directeur de l’entreprise
« Flaminaire » en a eu l’idée en
1949, pour aider au lancement de son briquet au gaz dans l’hexagone. Son slogan :
« Nos papas nous l’ont dit, pour la fête des pères, ils désirent tous un
Flaminaire ».

Même si c’est clairement démodé aujourd’hui, cela a eu un
succès fou à l’époque. Pour autant la fête ne sera officialisée par un décret qu’en
1952. Un comité
national de la fête des pères a même été créé à cette époque pour instaurer un
prix récompensant les pères les plus méritants.

Une chance pour les papas qui ont enfin eu le droit à un jour en leur nom tout
comme les mamans. Le plus grand dilemme reste chaque année de s’assurer d’offrir
un cadeau tout aussi splendide que celui qu’a reçu votre maman un peu avant. On
ne voudrait pas que l’un se sente moins aimé que l’autre. Après tout, que
ferions-nous sans nos parents dites-moi ? Bonne fête papa !

Rédigé par Vanessa

 

«
»