美食の国フランス!これも食べるの?脳みそや胃腸…そして血!

Bonjour à tous !
Comment allez-vous ? J’espère que j’ai su vous ouvrir l’appétit la dernière fois !? Au contraire, soyez curieux. La cuisine française regorge de délicieux mets qui ne demandent qu’à être découverts. Au menu aujourd’hui :


La cervelle.脳みそ

Je pense que je n’ai pas besoin de faire un dessin pour comprendre le côté répulsif de cet aliment. Pour ne pas arranger les choses, celle-ci est généralement servie sous sa forme originale. Il semblerait pourtant qu’elle soit succulente cuisinée au beurre ou en beignets. On peut acheter en magasin de la cervelle d’agneau et de veau mais tous les Français n’en mangent pas. Certains disent que ça rend plus intelligent. Pas sûr !

Les tripes.胃腸
On parle également d’abats. Seuls les estomacs les plus endurcis supportent ce plat particulier. Il faut l’avouer, des morceaux d’estomac accompagnés de pied de bœuf, ça ne peut pas plaire à tout le monde. Pourtant les tripes sont avant tout un produit du terroir, qui s’appuie sur de solides traditions. Même Guillaume le conquérant, le Duc de Normandie, s’en régalaient.
 
Le boudin.ブーダン
Blanc ou noir, il prend la forme d’une grosse saucisse mais je dois avouer que sa composition laisse dubitatif. Surtout concernant le boudin noir. Eh oui, l’idée de manger du sang et du gras de cochon dans des boyaux peut faire grimacer. C’est compréhensible. Pourtant bien des touristes ont su en apprécier la saveur. Le boudin blanc quant à lui, est préparé à base de viande hachée, d’œuf, de mie de pain, de lait et d’oignons. C’est une spécialité des régions des Ardennes et de l’Orne. On en consommait déjà au Moyen-Age sous forme de bouillie. Il en existe de nombreuses variétés parfumées aux champignons, aux noix ou aux raisins. C’est déjà plus appétissant non ?

Si vous prenez le temps de visiter les différentes régions françaises, vous pourrez découvrir un nombre incroyable de plats traditionnels tout aussi surprenants que succulents. Ne les ratez pas !

Par Vanessa

«
»