5月17日開催、Vanessa先生による「会話強化グループレッスン」レポート

Bonjour à tous !

アンサンブルではオンラインの
マンツーマンフランス語レッスンだけではなく、
最大6名まで参加できる「グループレッスン」も無料で開催しております。

現在行われているのは
「発音」「ディクテ」「会話」の三種類ですが、
今回は5月17日にVanessa先生の担当により開催された
「会話強化グループレッスン」のレポートをお届けいたします!

テーマは今のフランスで旬の話題、
フランスとストライキ La France et la grève

~ Pourquoi les Français font-ils souvent la grève ? ~

満員御礼、6名の参加者にお集まりいただき、
Vanessa先生がゆっくりと聞き取りやすいフランス語で質問をしながら
終始笑顔で和やかにやり取りが行われ、濃い内容の50分間でした。

労働者によるストライキの日数が世界最長というフランス。
「国や会社に文句ばかり言って、働きたくないだけなんじゃないの?」
と思われがちですが、決してそんなことはありません。

ストライキはフランス人にとって歴史と文化の一部であり、
1789年のフランス革命以降、国民が強力な権力者たちに対して
声を上げ主張するための必要不可欠な手段なのです!

詳細については下記にVanessa先生がフランス語でレポートを
書いてくださいましたので、読解練習を兼ねてぜひご覧ください。

さて、今年の2月以降フランスでは労働者のみならず
大学生によるストライキや大学封鎖が長期間行われましたが、
彼らは政府による「大学入学に関する改革案」に猛反対しています。

6月の会話強化グループレッスンはその改革案がテーマですので、
気になる方はぜひ奮ってご参加ください!

※改革案の詳細は下記のフランス語レポート内の
最後の章に書いてありますので、ぜひご一読くださいね。

アンサンブルの生徒様であればどなたでも無料でご参加可能です
「フランス語で自分の考えを話す」というアウトプットの機会を増やし、
会話の練習と上達にぜひお役立てください。

次回のレポートもどうぞお楽しみに♪

【Vanessa先生によるレッスンレポートです】
La France et la grève
~Pourquoi les Français font-ils souvent la grève ?~
La France
est championne du monde du nombre de jours de grève par salarié. Mais la
culture de la grève n’est pas aussi présente dans tous les pays. Au Japon, la
plupart des grévistes préfèrent porter un brassard sur leur lieu de travail en
signe de solidarité avec le mouvement. La culture du travail y est
fondamentale. Alors pourquoi la France fait toujours grève ? C’est la
question à laquelle nous avons essayé de répondre lors du cours collectif du 17 mai.

La France est une démocratie. C’est le pays
des droits de l’homme. Aussi faire grève est un droit que chaque Français peut
exercer. Depuis la révolution française en 1789, la constitution française a
déjà changé 16 fois sous la pression des manifestants. La grève fait partie de
l’histoire française. Ce n’est pas une nouveauté, elle est presque culturelle. Et
c’est le cas pour plusieurs pays d’Europe. Les revendications les plus
courantes concernent : le temps de travail, les salaires, les conditions
de travail, la concurrence déloyale et la sécurité de l’emploi. 


Quelles sont les origines des grèves en France ? 
En France, l’Etat est presque
omnipotent : il a quasiment tous les pouvoirs. Il y a depuis plusieurs
siècles un fossé entre les dirigeants et les dirigés, entre les riches et les
pauvres. Ce fossé continue de se creuser aujourd’hui. La source du problème est
donc l’incapacité à communiquer. Il n’y a pas d’échanges entre les deux
parties.  Les Français font donc grève
pour se faire entendre. Si on ne peut pas faire de démonstration
intellectuelle, on montre sa force : on manifeste.


Où fait-on le plus grève ?
Tout d’abord à
Paris car c’est le cœur du pays. C’est un endroit stratégique. Si on
bloque la capitale, on paralyse le pays. Les Français le savent. Mais ce n’est
pourtant pas la seule ville dans laquelle il y a des grèves. Il y en a aussi
dans les lieux moins favorisés. On a l’exemple du nord-ouest de la France qui
s’est révolté après l’arrivée massive de migrants l’année dernière (2017). C’est
toutefois à nuancer, car faire grève a un coût. Selon les secteurs d’activités,
la répercussion salariale est plus ou moins importante. De ce fait, même si faire
grève est un droit, tout le monde ne peut le faire valoir. Aujourd’hui tous les
secteurs sont touchés par la grève. Ce n’est pas seulement la SNCF ou Air
France, c’est aussi les universités, les hôpitaux, les industries énergétiques.
Les Français font grève pour ne pas que leurs conditions de travail et de vie se
détériorent ou pour essayer de les améliorer. Cela montre le malaise social
qui règne actuellement en France.

Pourquoi les universitaires font grève ?  
C’est
justement le sujet de la future conversation de juin. Comparé au Japon, entrer
dans une université française est pour la plupart du temps assez simple. Après
avoir obtenu le baccalauréat, les étudiants peuvent directement avoir accès à
l’université. Les réformes proposées remettent en question ce droit. 


Conclusion : Si les Français souffrent d’une réputation d’éternels
mécontents, prêts à manifester à la moindre occasion, ce n’est pas parce qu’ils
n’aiment pas travailler comme on pourrait le croire. C’est pour faire
entendre leur voix. Bloquer le pays aux dépens des usagers est nécessaire pour
faire valoir leurs droits. Reste à voir si c’est vraiment efficace et si c’est
la seule solution. Qu’en pensez-vous ? 
Rédigé par Vanessa

 

 

«
»